Ontologie : Urbanités

élément : Sequence_Unit_Class

rdf:ID : Cours_URSI-synthèse_Page00

rdfs:label : URSI Synthèse Page00 les sujets de préoccupation des systèmes de qualité et d'information

Diagramme d'Entreprise

Sur ce diagramme apparaissent l'ensemble des grands sujets de préoccupation d'un urbaniste en charge d'un Système d'Information d'Entreprise.

Au centre est symbolisé le diagramme des flux d'information dans l'entreprise.

Il ressemble à un organigramme, enrichi de deux entités fondamentales pour une entreprise que sont ses clients d'une part, et ses fournisseurs d'autre part.

Cependant ici les relations importantes sont les flux opérationnels symbolisés par des transmissions d'objets métiers et de documents métiers (au sens large) entre subdivisions de l'entreprise. les relations hierarchiques sont ici secondaires. Elles pointent vers une Direction Générale représentée ici en pointillé, puisqu'elle n'est sensée n'avoir qu'un rôle fonctionnel, et non pas opérationnel, de définition et d'ajustement de la stratégie à accomplir.

La place du qualéticien-urbaniste de Système d'Information est située dans ce diagramme, associant Système Qualité et Système d'Information, juste à droite de la Direction. Bien que cela ne soit pas encore l'usage dans la plupart des organisations, l'intrication de fait de ces deux rôles est indispensable à la qualité même de leurs actions, puisque l'assurance de la qualité des produits et services d'une entreprise se manifeste par l'assurance de la qualité de l'ensemble des informations relatives à ceux-ci, traitée par le Système d'Information de l'entreprise,

Et puisque pour cela le Système d'Information est lui-même soumis aux régles du Système Qualité de l'Entreprise, les bonnes pratiques placent la Direction de la Qualité directement sous la Direction Générale. L'intégration à son rôle de la Direction du Système d'Information exprime que celui-ci a pour l'entreprise le rôle du système nerveux d'un vertébré, et que c'est par lui que s'établit la tracabilité des faits et gestes de l'Entreprise.

Le fait que cette Direction soit en charge des systèmes informatiques logiciel et matériel du système d'information en fait un fournisseur de services privilégié pour l'ensemble des divisions métiers opérationelles de l'entreprise, récursivement responsable de sa propre Qualité.

Vocabulaires

En haut à gauche, est symbolisée la formalisation des vocabulaires en usage dans l'entreprise. La tenue à jour des thesaurus alignés des Champs Lexicaux de ses métiers est essentielle à une compréhension mutuelle sans ambigüité. Elle est aussi une des conditions de l'interoperabilité technique de leurs échanges d'informations, informatisées ou non.

Stratégie

En haut à droite est symbolisée l'expression formelle de la stratégie de l'entreprise, ici sous la forme d'un diagramme de cause et d'effet, dit en "arêtes de poisson", d'Ishikawa. Une démarche formalisation des emboîtements des stratégies, déclinées dans la structure de l'Entreprise vise à tracer l'utilité de l'action de chacun de ses acteurs pour réaliser les objectifs qu'elle s'est assignée, dont elle a pu justifier l'existance.

Pour des entreprises de grande maturité, les raisons de leurs choix peuvent se formaliser et s'exposer au moyen de graphes de justification, en usage dans les pays anglo-saxons sous la désignation de "rationale".

Exigences

Entre la stratégie et les métiers est symbolisée l'expression formelle des exigences et des contraintes de toutes sortes que doit respecter l'entreprise.

L'expression formelle de ses exigences constitue une sorte de "code génétique" pour l'entreprise. Elles nécessitent une gestion spécifique, portée par une application informatique.

Assemblées en sujets de préoccupation de métiers, les exigences guident les processus et les procédures. elles sont elles mêmes sources d'applications spécifiques indépendantes de vérification des qualités qu'elles requièrent, qui sont alors automatisées.

Chaque exigence est un objet métier à part entière, référencé par les cahiers des charges et les spécifications.

Produits et Services

A droite, sous la stratégie, est symbolisée la structure des produits et/ou de services de l'entreprise, et des documents divers qu'elle leur associe. Elle est asservie à la stratégie, puisqu'il n'est pas rare qu'une entreprise soit conduite à faire évoluer profondément la nature de ses produite et services, selon la conjoncture et les opportunités de marchés.

Cette structure est la racine de la formalisation des objets métiers, de leur désignation dans le système d'infiormation en conformité avec le thesaurus de l'entreprise.

Catalogues

En dessous de cette structure est symbolisée la mutualisation des entités réutilisables de toutes sortes, qui sont nécessaires aux économies d'échelle et à la qualité des produits et services de l'entreprise. Cela se matérialise par la collection et la formalisation de toutes les sortes de catalogues et de librairies d'éléments matériels et immatériels que l'entreprise traite. les gammes de produits de ses fournisseurs et les critères de leur choix y apparaissent, comme ceux de ses outils, jusqu'à comme ceux de l'entreprise elle-même.

Métiers

Passant de l'autre côté du diagramme, à gauche du diagramme d'entreprise, est symbolisé son référentiel des métiers.

Son savoir faire est constitué d'expressions formelles d'exigences, issues de ses meilleures pratiques comme celles qui lui sont imposées par l'extérieur de l'entreprise, ce que sont les lois, normes et standards, officiels ou de fait, qui viennent contraindre son action. Chaque métier accomplit un ou plusieurs processus de production, réalisés chacun par une ou plusieurs procédures, détaillant de façon formelle les acteurs, les activités et les critères de décision.

C'est au niveau des procédures que sont matérialisés les rôles relatifs des humains et de leurs applications informatiques.

Applications Informatiques

Le principe d'organisation logique de l'intégration des applications informatiques est sybolisé en dessous du diagramme d'Entreprise. Schématiquement, un bus de liaison met en communication les applications métier de l'entreprise, représentées alignées au dessus de ce bus. En dessous de ce bus, quatre grandes applications mutuelles assurent le bon fonctionnement de l'ensemble.

En partant de la droite, le rôle de gestion des catalogues est de mettre à disposition les ressources d'objets métier réutilisables et leur spécifications de choix, au service des applications métiers. Il est le garant de leur cohérence et de leur qualité. Il exprime ses entités selon le vocabulaire formalisé par le thesaurus d'entreprise.

A sa gauche, le référentiel des données courantes partagées par au moins deux applications, référant des entités en catalogues lorsqu'elles en sont des instances. Ce rôle applicatif comprend la prise en charge des traductions selon les champs lexicaux de l'entrepise des informations nécessitées par l'usage d'applications progicielles dont l'entreprise n'a pu imposer le vocabulaire.

Encore à sa gauche, la gestion des activités et des flux de données. Ce rôle applicatif est la gestion de l'enchaînement des activités et les informations sur les objets qu'elles traitent, dont elles maîtrisent les montées de version et les découplages de variantes ainsi que les états de cycle de vie à partager en cohérence par l'ensemble des applications concernées. il n'est point de données ou de document de qualité sensé lui échapper. Cette fonction est assurée ordinairement par des progiciels dits ERP et/ou SGDT.

Enfin, encore à gauche, le rôle applicatif qui concerne l'urbaniste, qui intègre la formalisation de tout ce qui est décrit ici, y compris récursivement elle-même, et qui est le moyen de conduite de l'évolution du système d'information pour s'adapter aux évolutions de la stratégie d'une part, et aux évolutions des contraintes des métiers d'autre part. Et parmi celles-ci les contraintes imposées par les métiers informatiques et l'évolution des technologies de l'Information. les risques liés aux adhérences progicielles est un sujet de préoccupation sensé y être traité.

Infrastructures informatiques

Enfin la formalisation de la description des infrastructures informatiques sont symbolisées en bas à droite du diagramme. Elles sont définies pour obéir aux contraintes de qualité de la Direction de la Qualité et du Système d'Information qui idéalement en a la responsabilité et les met à disposition des métiers : résilience, évolutivité, tenue à la charge, économie.

image/svg+xml Conception : Henry Boccon-Gibod Page c fait partie de P Cours URSI - Synthèse ≤ 1 précède P URSI Synthèse Page01 Contraintes terminologiques et champs lexicaux à partager voir le document P Documents sur l'urbanisation sémantique de SI suit IF Cours URSI - Synthèse est le propos de P Diagramme d'Entreprise URSI Synthèse Page00 les sujets de préoccupation des systèmes de qualité et d'information